Qu'est-ce que les vins biologiques ?

Vins-biologiques-249x300.jpg

Les vins biologiques, ce sont d'abord les vins que buvaient nos grands parents, avant l'invention des produits de synthèse. Plus sains, plus typés, ils ont le vent en poupe !

 

 

Qu'est-ce que le vin bio ?

D'abord un vin produit à partir de raisins issus de l’agriculture biologique. Le nombre et la quantité des produits chimiques utilisés pour traiter la vigne est strictement limité et encadré par des cahiers des charges. Exit le glyphosate, les pesticides de synthèse et autres perturbateurs endocriniens. Si le rendement est typiquement inférieur, le raisin est souvent de qualité supérieure d’un point de vue gustatif.

Ensuite un vin vinifié de façon traditionnelle. On ne peut pas lui rajouter, comme avec les vins habituels, de nombreux « intrants », produits chimiques destinés à gommer les défauts du vin, à modifier sa couleur, sa limpidité ou ses arômes. Exit par exemple  l'azote ammoniacal, le lysozymela, la polyvinylpolypyrrolidone, le chitosane, les doses élevées de souffre, etc.

Ne sont autorisés qu'un nombre d'intrants très limités et naturels, correspondant aux cahiers des charges de la viticulture bio.

Intrants du vin

Quelles conséquences sur le travail du viticulteur ?

Une vinification plus soignée, plus attentive est requise car le viticulteur ne peut pas se rattraper par la chimie. Au final, des vins sont plus authentiques, souvent plus originaux (moins standardisés) et probablement meilleurs pour la santé, car exempts de nombreux produits chimiques.

Quelles conséquences sur le goût ?

Plus complexes et plus inattendus, les vins bio ont une personnalité à part. Ces caractéristiques résultent du nombre réduit d’interventions techniques au niveau de la vinification. Dans la viticulture traditionnelle, on recherche souvent l'homogénéité des crus d’une année sur l’autre. Les œnologues rajoutent des levures, des acides, des arômes pour obtenir des vins qui se ressemblent.

Rien de tout cela en agriculture biologique, les millésimes sont plus différents, les vins plus atypiques et moins convenus. Les arômes sont plus naturels, plus fidèles aux terroirs. Dès l’entrée en bouche, les vins biologiques sont susceptibles d’exprimer une densité de saveurs, un volume tout à fait spécifique qui ravira les amateurs de vin. Par exemple Histoires de Jean qui est un produit phare de la cave à vin, est un vin croquant, fruité aux arômes de fruits rouges. Il a une belle rondeur et un grand équilibre au niveau de l’acidité et des tanins.

Y-a-t-il plusieurs types d'agriculture biologique ?

Oui. Les viticulteurs sont plus ou moins exigeant et appliquent différents cahier des charges. On identifie notamment :

  • L'agriculture biologique. Certains intrants naturels sont autorisés. Niveau de sulfites fortement réduits par rapports aux vins conventionnels. Certification par Ecocert, Qualité France, etc.
  • La biodynamie ou viticulture biodynamique. Label plus exigeant issu des principes de l'anthroposophie. Certification par Demeter.
  • Les vins naturels ou vin nature. Aucun intrant ou presque. Cahier des charges de l'Association des Vins Naturels (AVN).

Pourquoi le vin bio se développe-t-il ?

Le bio a initialement été porté par des viticulteurs qui souhaitaient préserver leur propre santé, en ne manipulant plus les produits chimiques nécessaires à la viticulture traditionnelle, certains soupçonnés d'être cancérigènes.

L'engouement du public a rapidement suivi du fait des qualités gustatives exceptionnelles des vins bio.

Ce site utilise Google Analytics. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.