Muscat rouge à petits grains

Muscat rouge à petits grains

Muscat rouge à petits grains: vers un renouveau dans le Sud de la France ?

 

-Le Muscat rouge … ? Mais de quoi parlez-vous ?

-Oh… un plan de vigne oublié dans une friche et retrouvé au hasard d’une balade à vélo… Des petits grains rouges violacés incroyablement aromatiques… Une belle vitalité pour un pied qui pousse au milieu d’une garrigue et qui n’a pas été ni taillé ni traité depuis 20 ans.

C’était une découverte surprenante que ce pied abandonné de muscat rouge sur le territoire de la commune de Mireval. Mais après discussion avec les anciens, il semblerait que oui, le muscat rouge était assez répandu dans la région avec que le muscat blanc (Vin Doux Naturel, muscat de Mireval et muscat de Frontignan) n’entraîne l’arrachage de tout ce qui lui faisait de l’ombre.

Et le muscat rouge avait, semble-t-il, de belles propriétés gustatives pour faire des vins du sud puissants et originaux. Il y a d’ores et déjà au moins un viticulteur bio de la région qui souhaite faire revivre ce cépage d’antan. La résistance de la souche locale de muscat rouge aux maladies lui paraît très prometteuse pour la réintroduction de ce cépage local en viticulture biologique. En proposerons-nous bientôt quelques bouteilles au Placard à Pinard ?

En savoir plus sur le muscat rouge, l’article de Wikipedia.

Article publié le 01/11/2016

Ce site utilise Google Analytics. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.