L'avenir du vin naturel sera-t-il japonais ?

L'avenir du vin naturel sera-t-il japonais ?
Kohiki et Kanako, vignerons japonais à Saint Chinian

On connait l'histoire des voitures japonaises. De la camelotte en 1970, parmi les meilleures voitures du monde en 2018. Idem pour le whisky japonais. Imbuvable en 1970, il rafle aujourd'hui de nombreux trophées dans les compétitions. Et cela ressemble à une tendance chez les japonais. S'emparer d'une technologie, d'un secteur. En fabriquer quelques exemplaires de façon approximative, pour se faire la main. Puis améliorer les procédés jusqu'à atteindre une position de leadership mondial. L'électronique de Sony vous connaissez ? Les motos Kawasaki ? Les engins de terrassement Komatsu ?

Les japonais vont-ils faire pareil avec le vin naturel ?

On peut se poser la question en rencontrant Kohki et Kanako, charmant couple de japonais implantés depuis 2 ans dans le vignoble de Saint Chinian et qui commercialisent cette année leurs premiers vins naturels. Et pas n'importe lesquels, puisqu'ils sont d'entrée de jeu d'excellente facture et profondement atypiques, comme si ce jeune couple s'apprétait déjà à révolutionner le genre. Un assemblage Pinot Noir et Cinsault a notamment retenu notre attention, la cuvée "Wa" ("équilibre", "harmonie")  et sera bientôt vendu dans notre cave à vin. Difficile de leur acheter quoi que ce soit d'ailleurs, car une part importante de la production a déjà été réservée par des acheteurs japonais.

Cuvée Wa à Saint Chinian

Des vignerons pas comme les autres

Saluons au passage la témérité de ces deux vignerons pas comme les autres. Kohki est venu en France avec un diplôme d'oenologie japonais et sans parler le français. Première étape obligatoire, un cours de langue ! Deuxième étape, trouver quelques vignes à exploiter et du raisin à acheter. Troisième étape, faire ses premières cuvées... Ben voilà, c'est si simple ! Et le tout avec ce mélange de respect, de déférence et d'humilité si japonais, à mille lieux de l'esprit d'esbrouffe et de fanfaronade qui parfois envahit les milieux du vin nature...

Vignoble du Japon en hiver (Yoichi, île d'Hokkaido)

Vignoble de Yoichi en hiver (île d'Hokkaido, Japon)

 

Envisageriez-vous de votre côté de déménager à Yoichi, à 12000 kilomètres d'ici, un des meilleurs terroirs viticoles du Japon sur l'ile d'Hokkaido ? Et puis, toutes affaires cessantes, de vous mettre au japonais et à l'élaboration de vos trois premières cuvées ? Voici, pour vous donner du coeur à l'ouvrage, une petite vidéo qui vous montre à quoi il faudrait vous préparer ...

Article publié le 28/05/2018

Ce site utilise Google Analytics. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.